L'UNION EUROPÉENNE A ANNONCÉ UNE SÉRIE DE MESURES POUR COMBATTRE LA FRAUDE FISCALE DANS LES CONDITIONS DANS LESQUELLES LES GROUPES POPULISTES À TRAVERS TOUTE L'EUROPE ESSAYENT DE SE SERVIR DU SCANDALE DES PAPIERS DU PANAMA POUR MONTRER QUE LES GOUVERNEMENTS ONT IGNORÉ LA PROBLÉMATIQUE DE L'INÉGALITÉ.

Au cours d’une réunion de deux jours d’Amsterdam, les Ministres des Finances de l’UE ont consenti à coopérer pour la création d’un système d’augmentation de la transparence fiscale et la préparation des listes noires de paradis fiscaux. “Le risque du populisme est réel si nous n’agissons pas suffisamment fort ou rapide”, a exposé le Ministre des Finances Michel Sapin. Les Ministres des Finances de l’UE ont consenti à rédiger une liste noire de paradis fiscaux et établir des sanctions communes contre eux. Ils ont aussi convenu d’échanger d’informations concernant les propriétaires des entreprises et d’analyser l’adoption de règlements plus durs en ce qui concerne la fraude fiscale et le blanchiment d’argent.